Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre GPS moto :

  • La cartographie
  • L’écran
  • L’alimentation
  • La robustesse
  • L’autonomie
  • Les services connectés
  • L’ergonomie

La cartographie

Comme nous venons de vous l’expliquer, c’est le critère principal de différenciation entre les GPS moto. Chaque cartographie a ses avantages et ses inconvénients.

Les motards aiment explorer des routes inconnues pour faire monter leur adrénaline. Le GPS moto révèle toute son utilité pour guider le conducteur partout où il va.

La cartographie d’un GPS moto s’avère moins étendue que celle d’un GPS auto. Pour autant, elle reste disponible en cartographie nationale, en cartographie Europe, ainsi qu’en cartographie Monde.

Chaque cartographie présente ses avantages et ses inconvénients. Logiquement peu coûteuse, la cartographie nationale s’adresse aux adeptes de virées locales, mais ne sera plus d’une grande aide dès qu’on passe la frontière. Les modèles dotés de cette cartographie se font également de plus en plus rares.

La cartographie Europe est dédiée aux adeptes de road trip à travers l’Europe et est la plus répandue. En étant équipés de cartes de plusieurs pays de l’Europe, ces GPS sont d’une praticité accrue. Il faut toutefois s’assurer que les cartes proposées ne se limitent pas seulement aux plus courantes.

La cartographie Monde se fait rare pour le moment. Ce sont les modèles les plus haut de gamme, donc plus chers, qui en sont munis. Les motards peuvent cependant la remplacer par des cartes virtuelles à télécharger sur des sites spécialisés.

L’écran

L’écran d’une moto est sujet à plus d’obstacles que celui d’un véhicule. En effet, il est directement exposé au soleil, au vent ainsi qu’aux divers débris que ce dernier peut véhiculer. Une attention particulière doit donc être apportée à ce critère clé car il doit être adapté aux conditions d’utilisation afférentes aux deux-roues.

En premier lieu, sa taille doit être suffisamment grande pour une lisibilité optimale puisque le conducteur aura besoin de plus d’attention sur la route que sur l’appareil. Pour autant, l’écran ne doit pas être trop encombrant sur le guidon. Mieux vaut aussi opter pour un écran bénéficiant d’un système antireflet pour en faciliter la lecture par les beaux temps. Enfin, on s’assure  que la fonction tactile de l’écran soit bien compatible avec le port de gants, quelle qu’en soit l’épaisseur.

L’alimentation

L’alimentation est un critère de choix à prendre en compte, notamment pour les adeptes de road trip. Certains modèles sont autoalimentés, ce qui promet une autonomie significative malgré un prix plus élevé.

D’autres présentent une batterie rechargeable, mais leur autonomie varie d’un modèle à un autre. Le mieux est d’opter pour un appareil combinant les deux modes d’alimentation, bien que ce critère pèse plus sur le coût.

La robustesse

La robustesse doit faire partie des qualités essentielles que l’on trouve chez un GPS moto. Contrairement à une voiture, les deux-roues ne disposent pas d’un habitacle. L’appareil doit donc être à l’épreuve des déconvenues liées aux averses et intempéries, mais aussi aux fortes chaleurs. Des modèles certifiés IPX7 sont d’ailleurs disponibles sur le marché. Ils sont assez robustes pour encaisser les chocs liés à une chute ou autres obstacles. Les GPS moto se démarquent également par leur étanchéité parfaite.

L’autonomie

L’autonomie est un critère de choix déterminant, dans la mesure où une moto est généralement dépourvue d’allume-cigare. Des modèles haut de gamme proposent environ 5 à 7 h d’autonomie. Les amateurs de road trip doivent surtout arrêter leur choix sur un appareil qui se recharge en un temps record. Ils pourront alors réutiliser leur appareil après la pause-déjeuner ou après une pause improvisée.

Les services connectés

Les services connectés font d’un GPS moto un véritable allié des adeptes de virées en deux-roues. Ils leur permettent par exemple de recevoir des notifications à l’approche d’une zone de danger (virages dangereux, passages à niveau, zones scolaires…) ou des routes sinueuses, si prisées par les motards. Bien que les motos puissent aisément se faufiler entre les voitures, l’info trafic revêt aussi une importance particulière, même pour les motards invétérés.

L’ergonomie

Les dimensions, la fixation et le support constituent des éléments déterminants en termes de GPS moto puisque d’eux dépendront l’ergonomie du matériel et donc le confort du conducteur.  Vérifiez donc que l’appareil peut très bien rester stable, notamment par rapport aux vibrations engendrées par le moteur. Le motard peut aussi choisir entre les modèles qui se fixent sur le guidon ou ceux qui s’incrustent sur le tableau de bord.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de gps moto

Retourner à la page principale du guide : Les meilleurs gps moto en 2019